Le chemin vers Puštal

Les histoires sur la vie des habitants de Puštal vous accompagneront le long de ce sentier thématique. Vous découvrirez comment Puštal est lié au diable, aux peignes, aux grenouilles et à bien d'autres aspects intéressants.
Bien que Puštal se trouve à deux pas de Škofja Loka, les conflits entre ces deux villes remontent au Moyen Âge. Au 13ème siècle, l’évêque de Freising fut privé du territoire de Puštal et appartenait donc à un autre seigneur de Škofja Loka. En outre, le statut social des habitants de Puštal était très différent de celui des bourgeois parce qu’ils vivaient dans des greniers et des huttes, principalement grâce aux activités non agricoles. L'une des plus répandues était la fabrication de peignes et la plus inhabituelle était la chasse et la vente de grenouilles qui étaient alors abondantes à Puštal. C’est en raison de ces activités que les habitants de Škofja Loka aimaient se moquer des habitants de Puštal qui ont eux-mêmes renvoyé les moqueries avec le terme « Loska smojka », un plat local.

1. La maison de Martin

Le chemin commence sur la place de la ville (Mestni trg) en face de la maison de Martin (1) et mène sur la route principale menant à Karlovec. Le nom de la banlieue de Karlovec provient probablement du nom de la ville croate de Karlovec à la frontière militaire. La banlieue est divisée en Karlovec Supérieur (Zgornji Karlovec) qui, en étant située sur le passage dans la vallée de Poljane, a toujours été nommé « Le faubourg Poljane », et en bas Karlovec (Spodnji Karlovec), qui apparaît dans le cadastre sous le nom de « Essel Gasse » (Oslovska ulica).

2. La maison de Firbar

La maison de Firbar (2) est située au numéro 8 Kopališka ulica à Karlovec. La maison a été nommée d'après son activité - la teinture. Jurij Pokorn, un homme considéré comme respectable, a commencé l’activité de teinturier et est devenu maire de Loka pendant la période allant de 1861 à 1866. L’activité de teinturier a perduré dans la maison jusqu'en 1907 et aujourd’hui encore on peut encore voir les traces de ce commerce à l’extérieur. Jetez un coup d'œil à la partie supérieure de la maison, vous remarquerez un « grablje » (« râteau »), autrefois utilisé pour sécher le textile de lin teint.

3. La maison natale de Fran Jesenko

Quelques pas plus loin sur le côté gauche de la route se trouve la maison natale de Fran Jesenko (3) (1875-1932), célèbre botaniste et généticien, l'un des fondateurs du parc national actuel du Triglav, et le premier professeur de botanique à l’Université de Ljubljana fondée en 1921.

4. Le magnifique sanctuaire

Au carrefour des rues « Kopališka ulica » et « Fužinska ulica », à la limite entre les banlieues de Karlovec et de Studenec, se trouve un magnifique oratoire (4). L’oratoire d'origine était en bois et, à partir de 1826, un oratoire en brique fut construit au même endroit. Il y a également un puits où les habitants venaient y chercher de l'eau. La maison derrière le magnifique oratoire tire son nom de sa proximité avec ce dernier - elle était aussi nommée parfois « Pri Znamčkarju ».

5. La passerelle du diable

Les marques au sol vous dirigent du magnifique oratoire entre les maisons de Karlovec puis à gauche en direction de la passerelle du diable (5). Les habitants de Puštal et de Škofja Loka disent que la passerelle en bois surplombant la rivière Sora a été nommée en référence à une apparition antérieure du diable. Les habitants des deux côtés du pont l'ont banni pendant une courte période lorsqu’ils ont construit l’oratoire, mais le diable a commencé à réapparaître au milieu du pont. Il a finalement été banni sous le rocher de Šturm (Šturmova skala) quand un oratoire dédié à Saint Jean Nepomuk, le saint patron des ponts, a été construit au milieu du pont.

6. La maison de Bernik et 7. la maison de Poličar

De l'autre côté du pont, à côté du chemin, se trouvent deux maisons bien préservées datant du XVIIIe siècle. La première est la maison de Bernik (Bernikova hiša) (6), et l'autre maison de Poličar (Policarjeva hiša) (7). Vous remarquerez sur la maison de cette dernière une marque avec la date du 27.9.1926 - le niveau record atteint par l’eau lors des fortes inondations de 1926. En raison des tempêtes et des torrents, les rivières Poljana Sora et Gradaščica ont provoqué de graves inondations et causé un certain nombre de morts.

8. La maison de Nace

Le chemin continue juste après l'ancienne piscine en direction de la maison de Nace (Nacetova domacija) (8). La maison a été construite au 18ème siècle, son aspect baroque date de 1755. La maison a été nommée ainsi en l'honneur de son propriétaire, Ignacij Homan, qui a acheté la maison en 1818. Depuis lors, elle a été transmise de génération en génération. La maison de Nace reste vivante grâce aux propriétaires, la famille Polenec.

9. Le château de Puštal

De la maison de Nace, suivez le même chemin jusqu'à la passerelle du diable, puis continuez vers le château de Puštal (9). Le château a été mentionné pour la première fois au 13ème siècle; l'apparence actuelle de l'église a évolué depuis le 16ème siècle. L'église de la Sainte-Croix au château de Puštal est ornée d'une fresque de « La descente de la croix » de Guilio Quaglio le Jeune datant de 1706. Elle compte parmi les œuvres d'art les plus précieuses de Škofja Loka. Le château abrite aujourd'hui une école de musique. Il n’est pas possible de visiter la cour du château dans la mesure où il s’agit d’une propriété privée.

10. Hribec

Depuis le château de Puštal, le chemin descend vers Hribec (10), à environ 100 m le long de la route principale, il convient donc de faire attention. Une courte montée vers Hribec mène aux chapelles du chemin de Croix jusqu'à l'église de la Sainte-Croix, construite au début du XVIIIe siècle par les seigneurs Wolkensperg de Puštal.

Le sentier thématique se termine ici et vous invite à retourner à la place de la ville de Škofja Loka (Mestni trg).

Parking :

  • À l'unité administrative de Škofja Loka (payant)
  • Sur le terrain de football à Puštal (gratuit)
  • Le parking opposé à la gare routière principale (2 heures gratuites)

Restaurants à proximité :

  • Le café Homan
  • Le café Vahtnca 
  • Le café Na Štengah
  • La pizzeria Jesharna
  • Le restaurant Kašča
  • Le restaurant Pr' Pepet

En savoir plus